Home

 

FESTIVAL DU PEU de BONSON
COULEURS
Jusqu’au 3 juillet

Artistes présentés :
Sylva Usta, Jean-Jacques Ninon, Valérie Arboireau, Alain Pontarelli, Christian Vialard, Cédric Teisseire, Antoine Graff, Xavier Theunis, Jean Mas.

ninon
Jean-Jacques Ninon, Made in France, 2003
Acrylique sur toile, 130 x 89 cm

Pour sa quatorzième édition, le Festival du Peu a choisi le thème de la couleur. C’est toujours un plaisir de se promener dans les vieilles rues médiévales de ce village perché dominant le Var et de découvrir des œuvres de plasticiens et les « Peu » des habitants et des enfants de Bonson.

ustaSylva Usta, Ville imaginaire, 2015
Linogravure, 21 x 30 cm, 1/10

Dépassant les habitudes du milieu de l’art et l’idée même de création partagée, Jean Mas a initié ce Festival en faisant participer la population du village à un événement d’art contemporain. La forme plastique de la lettre p, habillée par chacun, adulte ou enfant, donne lieu depuis des années à des œuvres surprenantes et singulières, et l’ensemble constitue une création originale, collective et cohérente autour d’une lettre de l’alphabet dont le sens renvoie aux manques ressentis par chaque être humain. Nous sommes tous un « peu » quelque chose et nous avons « peu », c’est-à-dire pas assez… Le « peu » est un attrape tout caractéristique de nos insuffisances.
L’autre particularité originale de ce Festival est la création de lieux spécifiques ouverts dans les maisons du village et dans l’adorable chapelle du Passet.

mas

Jean Mas, Version – Rose Pink, 2015
Carton plume, reproduction sur toile, 114 x 72 cm

Chaque année, au mois de juin, le Festival accueille sur ses cimaises ou dans la rue des plasticiens aux parcours remarquable. Chaque salle d’exposition est tenue par une ou un bonsonnois prêts à nous éclairer sur l’œuvre de l’artiste présenté, ses intentions et son implication dans l’art actuel et dans le monde.

teisseireCédric Teisseire, Saw City Destroyed Same, 2011,
Laque sur Dibond © Cédric Teisseire, 150 x 150 cm

Cette année, neuf artistes confrontés au thème de la couleur nous proposent leurs œuvres.
À la Mairie, Sylva Usta présente ses gravures de villes imaginaires, Jean-Jacques Ninon, ses images métonymiques d’icônes de notre temps, Jean Mas, ses paysages morcelés, éclatés de cartes postale très colorées, Valérie Arboireau, ses peintures de lèvres, comme autant de baisers colorés dessinant des seins, Alain Pontarelli qui recouvre ses œuvres d’une peau colorée et laquée, Christian Vialard mixant dans des contrastes forcés culture populaire et codes esthétiques, Cédric Teisseire qui utilise la couleur comme une matière jouant sur la pesanteur, Antoine Graff chiffonne les couleurs en des sculptures de papier et de résine, Xavier Theunis travaille des bandes adhésives colorées dans une suite Fibonacci… Toutes œuvres passionnantes à découvrir.

 

vialard_noir

Christian Viallard, Sans titre, 2015
Fusains et craies sur papier, 100 x 150 cm

Pour le discours d’inauguration, Jean-Marie Audoli, Maire du village, a décliné le sens de chaque lettre du mot « couleurs » et Jean Mas nous a fait part de ses recherches dans l’annuaire des Alpes Maritimes de personnes ayant des noms de couleur. Ainsi, les Madame ou les Monsieur Blanc sont de très loin nettement plus nombreux que les MM. Jaune, Rouge, Vert, etc.

Ne pas oublier de visiter le musée du Peu qui s’enrichit chaque année de nouvelles œuvres.

graff

Antoine Graff, Sans titre, 2015
Fusains et craies sur papier, 100 x 150 cm

 

 

 

 


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s