Home

4EBF202D-E219-42A8-B596-1569C6841A50

Cent trente et un ans plus tard, les mêmes barques qu’a peintes Van Gogh sont sur la plage des Saintes Maries. Arrivées de Bouzigues et du Grau du roi par camion et par mer, elles sont enfin là.

À l’occasion de la Fête de Port Gardian, les 6 et 7 juillet, le groupe SEMIS a organisé cette reconstitution, un concours photo, des projections de film et une soirée sur l’aire de carénage. Un feu d’artifice clôturait la soirée.

IMG_4644-1

On a surveillé l’arrivée des barques, on les a photographiées et filmées sous tous les angles. La dynamique et amicale équipe d’Arte, Aurélia et Richard, a suivi toutes les étapes de cette aventure… Nous aurons leur film dans quelques mois. Probablement un chef d’œuvre pour raconter ceux de Vincent aux Saintes.  

Capture d’écran 2019-07-08 à 10.28.47
On doit ces barques à l’Association des voiles latines de Bouzigues (voir : https://alainamiel.wordpress.com/2019/05/27/les-barques-de-van-gogh ) dont le film nous a été présenté.
Un documentaire très dense et passionnant nous raconte toutes les étapes de construction d’une barque depuis le choix de l’arbre en fonction de l’angle particulier d’une branche (l’angle au bouchain), jusqu’à sa mise à l’eau, et son baptême au champagne.
On voit une bande de « copains d’abord » partageant la même passion, œuvrer avec amour pour rendre parfaite la moindre planche, scier et encore scier, clouer énergiquement, assembler et ajuster au plus près… Des « copains d’abord », marins bien sûr, mais de plus, créateurs de leur propre embarcation pour Cythère.

9BA9828F-DA9B-4F8B-8862-AFE9F9949DB4

 Un cerveau multiple et deux dizaines de mains hyperactives au service d’un rêve. On admire la beauté des copeaux extraits des rabots, le travail de la scie, les gestes précis des mains, toujours élégantes, presque caressantes… On comprend enfin l’expression « au cordeau » que je connaissais, mais je n’avais pas encore vu une corde enduite d’un pigment bleu dessiner en vibrant une belle ligne droite d’un bleu vangoghien. J’ai appris aussi combien le fin rabotage des angles permettait d’obtenir la courbe la plus parfaite, la plus douce à la main.

Ces barques faites sans plans, à partir du petit carnet de Joseph, père d’Andrè Buonomo, qui a voulu rendre hommage au savoir-faire de son père en créant de toutes pièces une nouvelle nacelle, appelée le « Joseph Buonomo ».

IMG_4368

Durant tout le film, on entend la musique des machines. Pierre, Christian, Franky et les autres s’activent. On est avec eux dans l’atelier. On sent leur affection pour l’objet qu’ils créent. Ils le veulent beau, souple, facile à naviguer. On ne les entend pas beaucoup parler, ils savent ce qu’ils font… De temps en temps, une voix off, celle de Christian Dorques, nous donne quelques précisions. Pas de bla bla explicatif, juste ce qu’il faut pour bien suivre. La barque naît peu à peu sous nos yeux, le fond plat, les bords (bordés), les bancs, l’étanchéité. Grand moment quand elle se révèle enfin. Peinte en orange, puis repeinte aux couleurs vives de l’été. 

IMG_4295Non issues d’une nécessité, si ce n’est celle de se faire plaisir, de créer, ces barques « tellement jolies comme forme et couleur qu’on pensait à des fleurs » (Van Gogh) expriment intensément leur dimension poétique. Vincent serait content d’avoir par ses dessins et peintures aidé à la préservation de ce patrimoine presque disparu.

IMG_4521Les quatre barques arrimées au port dans un premier temps, se rendent le lendemain de bonne heure sur la plage. Les constructeurs (presque tous) sont à la manœuvre. Ils déploient leurs voiles latines et s’arriment sur la plage, portées par les vagues comme dans le dessin de Vincent.

IMG_4639

richardOn les tire sur le sable. Quelques petits réglages (les mâts, les antennes) et le tableau est là (vue de bon matin).

IMG_4456Merci à tous ceux qui ont permis la réalisation de ce rêve : Capitainerie de Port Gardian et toute l’équipe de Port Gardian, la SEMIS, Office du Tourisme des Saintes (Fred Fabi particulièrement, avec qui, depuis quinze ans, nous avons échaffaudé tant de projets), à Aurelia et Richard qui préparent pour la Chaîne Arte l’émission « Invitation au Voyage » consacrée à Vincent aux Saintes, à Jean-Claude qui a réalisé le petit documentaire où Vincent raconte son séjour, à Domi, à Danielle, et à tous ceux qui ont contribué à faire revenir Van Gogh aux Saintes. Spécial remerciement à Franky qui s’est levé à l’aube pour qu’en arrière-plan de l’interview, on voit la barque naviguer.

31737E75-CCE2-455A-9615-5E6B0E7ECB0FAurélia et Richard (sur le toit de l’église)

 

IMG_4427
©Photo Jean-Claude Fraicher

 

© Photos, la première et la dernière sont de Jean Claude Fraicher, les autres de Alain Amiel.
Les photos d’atelier sont de Franky Goni.
Musée de Bouzigues (http://www.bouzigues.fr/musee/
Port Gardian (http://www.lessaintesmaries.fr/port-gardian)
© article : Alain Amiel 2019.

Film : « Van Gogh aux Saintes-Maries » : https://www.youtube.com/watch?v=Eom71IqcpxE

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s